Numérique

m-commerce = achat en situation de mobilité ?

bgd-e-commerce-

m-commerce et responsive design

Nous avons commencé à parler responsive design, parlons m-commerce. Quels sont les enjeux et les réalités de ce marché ?

Quelques chiffres du m-commerce

  • Le m-commerce a été multiplié par 4 en 2012 atteignant un chiffre d’affaires de 2 Milliards d’euros en France.
  • Les perspectives à l’horizon 2015 : 5 Milliards d’euros, soit 7% de part de marché de l’e-commerce en France.
  • La croissance globale du e-commerce pour 2012 est de 19%, croissance en recul par rapport à 2011.
  • Le panier moyen diminue légèrement, reculant en valeur à 85€, soit une baisse de 3% entre 2012 et 2011. La croissance est donc soutenue par un nombre croissant d’acheteurs.

 

M-commerce = achat en situation de mobilité ?

Equation trop simple, non résolue et sans doute non résolue à jamais.

Pourquoi ?

  • Parce que les connexions internet 3G ne sont pas encore assez fiables,
  • Parce qu’il y a de nombreux achats qu’on fait mieux en situation de calme, posé au fond de son canapé plutôt que dans la rue ou les transports  !

Résultat, une plus grande proportion de possesseurs de tablettes réalisent des achats via ce moyen comparés au pourcentage de mobinautes sur leur smartphone.

Le taux d’équipement en tablettes est encore plus faible que le taux d’équipement en smartphone, mais la croissance est très rapide. Et d’ores et déjà, l’iPad concentre, à lui seul, 53% des transactions du m-commerce en Europe.

Selon l’ARCEP, le taux d’équipement en tablette est de 8% de la population contre 29% de la population équipée en smartphone en juin 2012. Parmi ces personnes, 29% utilisent leur smartphone pour naviguer sur internet.

CQFR : Ce Qu’il Faudrait Retenir

L’évidence de la multiplication des supports (smarphones, tablettes avec différents formats, notebook, PC, portables…) et le développement des achats sur l’ensemble de ces devices, mettent en évidence le besoin de proposer une expérience utilisateur équivalente sur tous les supports.

Le responsive design, à mon sens, est en train de devenir le meilleur moyen pour y parvenir : un site unique qui s’adapte à l’ensemble des résolutions sur tous les supports existants. Un prochain article mettra en évidence les faiblesses du responsive design et proposera de voir comment les surmonter.

 

Tags : #blog #ecommerce #webmarketing