Numérique

Internaliser ou externaliser 1/3 : La création du site

bgd-developpement-site-web

Les choix sont toujours difficiles au lancement pour un e-commerçant. Faut-il externaliser ou internaliser ? Et surtout que faut-il internaliser et que faut – il externaliser ?

Au menu du dossier : 1. La création du site // 2. Le référencement payant et nature // 3. La e-logistique // 4. Le catalogue

La création du site

La question de la création du site par un prestataire extérieur, se pose dès le début de votre projet et sera rapidement tranchée en fonction de votre capital initial.

Via un prestataire

Si vous avez un capital initial au-dessus de 10 000€ et peu de connaissances dans le web, je vous recommande la création de votre site par un prestataire extérieur. La prestation vous sera facturée entre 5 000€ et 15 000€ selon vos exigences.

Les avantages :

  • Un site à votre image
  • Une prestation sûre avec un souci de maintenance et de bon fonctionnement côté prestataire
  • Vous laisse le temps pour vous focaliser sur votre métier de commerçant.

Désavantages :

  • Nécessite un capital initial
  • Vous ne contrôlez pas entièrement les données techniques de votre site, la prise en main pour les mises à jour de produits sera plus longue, moins intuitive.
  • Pour chaque modification vous devrez faire appel à votre prestataire

En autonomie totale

Vous avez un petit budget, mais vous êtes un peu débrouillard. Je vous recommande de créer votre site par vous-même en choisissant la solution Prestashop. Selon votre niveau, vous pourrez plus ou moins personnaliser votre site. Vous maîtriserez alors parfaitement la mise à jour de votre site et les possibilités d’évolution. Cette méthode vous demandera du temps au départ pour la mise en œuvre du site mais vous permettra de maîtriser l’aspect technique qui est important pour assurer la disponibilité de votre site et la réactivité face aux éventuels problèmes.

En mode SAAS

Si vous avez un petit budget mais peu de connaissances informatiques, optez pour une solution souple en mode SAAS, type : Prestabox, Wizishop, SEOshop, Shopify.

Le principe ?

Ces prestataires mettent à disposition des boutiques types, personnalisables selon vos souhaits (personnalisation qui peut être payante). Tout est pris en charge. Vous n’avez qu’à créer votre catalogue et vous concentrer sur ce point qui est votre premier cœur de métier.

Leur rémunération : ils récupèrent un pourcentage de chiffre d’affaires, plus un fixe éventuellement.

Les points d’attention

  • Possibilité de récupérer gratuitement ou à moindre frais votre catalogue / Base de données clients à minima, voire votre site web complet.
  • Possibilité de personnaliser à moindre frais votre site.
  • Possibilité d’utiliser votre nom de domaine.
  • Niveau de facilité à passer de cette solution vers une solution dédiée.
  • Surtout, vérifier que les offres tarifaires sont adaptées à votre commerce et à vos prévisions de croissance.
  • Idéalement, possibilité de tester les outils en ligne.

Avantages

  • Votre site peut être très rapidement en ligne.
  • Pas de frais à avancer.
  • Idéal pour commencer / tester une idée.

Les limites

  • Limitation dans la personnalisation du site
  • Limitation dans le référencement de votre site
  • Le site ne vous appartient pas. Ce n’est donc pas un actif valorisable dans votre bilan comptable.
  • Ne convient pas à un modèle qui dégage beaucoup de chiffre d’affaires et à fort trafic. Important de faire la bascule vers un site dédié et un serveur dédié par la suite.

Tags : #blog