Numérique / Pédagogie

Formation : une parenthèse pour créer son blog personnel au service d’un projet professionnel

formation-blog-numerique-ecrire

La formation est un temps pour soi. On demande souvent aux stagiaires de formation de s’investir sur les projets d’autres. Moi le premier. La plupart du temps j’essaie de le faire parce que l’opportunité est particulièrement intéressante. Impliquer ainsi les étudiants leur permet de prendre part à un projet motivant démontrant leur capacité et d’être vu de professionnels qu’ils pourront potentiellement plus tard recroiser. Cependant, et ce notamment en formation professionnelle, il me semble important que la formation soit un temps pour soi et pas un temps qu’on donne aux autres.

Souvent à la recherche de projets d’application concrète pour mettre en oeuvre les compétences acquises, beaucoup vont se tourner vers des proches, des connaissances, une association… pour se mettre à leur service. Egalement, en tant que formateur, je les dirige vers des projets à destination d’entreprises en activité. Et ce dans un souci de coller plus à la réalité terrain. Sans négliger le nécessaire rapport à l’activité économique (via des exemples et des cas d’études), il me semble important d’orienter chacun plutôt vers la réalisation de projets personnels. De même, se centrer sur ses propres problématiques sans pour autant occulter le groupe de formation et les échanges potentiels, est un devoir essentiel pour avancer et construire.

Le temps de formation professionnelle est un temps pour soi, ne le mettez pas à profit des autres.

Une parenthèse pour déconstruire & reconstruire

La formation en général et la formation professionnelle en particulier sont un temps de déconstruction et reconstruction d’un nouveau projet professionnel.

Le chantier est parfois immense. Il me semble alors essentiel pour chacun de ne pas se disperser.  Le temps est souvent un ennemi car il défile. Le temps de la formation est une parenthèse. Autant y consacrer une bonne partie pour soi. C’est un temps de réflexion au-delà de l’acquisition de nouvelles connaissances via les cours. En formation continue, on peut percevoir le mot Formation sous deux angles : la formation est l’ensemble des cours suivis et c’est aussi la formation d’un nouveau projet professionnel. Il est impératif de se projeter dans cette réflexion. Parfois, le temps de formation peut être perçu comme un temps d’apprentissage mais pas un temps d’action. Au contraire, je crois que c’est le moment de lancer des projets nouveaux. Et c’est pour cela que je demande souvent à mes stagiaires de formation de travailler sur une création de blog. Un blog !? Oui, un blog.

ecrire-blog-formation

Un blog !? Pourquoi ?

Sortez des éventuels préjugés qui pourraient vous laisser croire que le blog est un outil dépassé, uniquement utilisé pour des publications autocentrées d’une insoutenable légèreté. L’effet nouveauté a créé il y a quelques années l’explosion des ouvertures de blogs. Avec lui, il a entraîné un nombre très élevé de billets ne représentant que peu d’intérêt. Le temps a fait son oeuvre et le blog est depuis rentré dans une phase plus mature. Après l’euphorie provoquée par cette possibilité d’avoir une fenêtre d’expression publique, à l’instar des réseaux sociaux, l’heure est à la maîtrise de cet outil pour l’utiliser intelligemment à son avantage.

A mon sens cet outil représente (au moins) 4 sources d’opportunités pour une personne en formation. La création d’un blog peut se révéler être un moteur formidable pour faire éclore un nouveau projet professionnel. Ainsi, le développement d’un blog s’inscrit dans l’optique de formaliser son projet professionnel, démontrer son expertise, se mettre en danger pour se challenger, faire des erreurs pour progresser & aller chercher des opportunités professionnelles.

Monnayer son blog

Vous le voyez ici, la teneur du projet de blog que je propose n’est pas ce qu’on pourrait entendre au sens premier du terme : un site où on trouve des publications chaque jour, soutenu par une forte activité sur les réseaux sociaux cherchant à cibler une large audience, dans l’optique de la monnayer par la suite (via de la publicité ou articles sponsorisés par exemple). En proposant ce projet, il ne faut pas mettre un fil à la patte de l’apprenant : pas d’obligation de publier tous les jours ou toutes les semaines mais plutôt axer sur la nécessité de construire une réflexion de fond.

Pour ceux qui l’envisageraient, commencer un blog dans l’optique de le monnayer et donc de produire très fréquemment des articles est une idée louable – et je souhaite beaucoup de réussite à ceux qui se lancent encore aujourd’hui avec cette idée. Mais combien de témoignages de blogueurs usés décidant d’arrêter leur blog pouvons-nous lire ça & là ? Les places pour être visible sont chères. Il faut se positionner sur des sujets très novateurs pour occuper en premier le terrain. Et encore, il vous sera sûrement très difficile d’asseoir un modèle économique stable par ce biais. Le blog peut dans ce cas apparaître comme un revenu complémentaire tout au plus.

Un blog pour tous les stagiaires de formation

Est-ce valable uniquement pour les formations dans le numérique ? Je ne le crois pas, bien au contraire. Quel formidable outil différenciant le blog peut être pour toute personne suivant une formation ! Certains y verront un intérêt pour développer des compétences techniques. Il est vrai que selon la formule choisie, la mise en œuvre du blog pourra demander des connaissances en développement web. Mais pour ouvrir son blog il n’est pas utile d’avoir des connaissances techniques. L’important ne réside pas tant dans la forme que dans le fond. Des solutions comme medium.com ouvre des espaces d’expression personnelle très simple à mettre en œuvre. Pour les autres, retrouvez mon article dédié à une approche plus technique du blogging.

erreur-blog-apprendre

Un blog pour formaliser un projet

Réfléchir à la création d’un blog c’est se focaliser sur qui je suis et comment je vais organiser le développement de mon projet. Je peux réfléchir selon deux axes : ce sur quoi je suis capable de m’exprimer et ce sur quoi il me plairait de m’exprimer.

D’un côté, il est difficile de tenir un blog en écrivant sur un sujet qui ne nous passionne pas. De l’autre, il est difficile de mettre en exergue son expertise si le sujet est complètement déconnecté d’un projet professionnel. Il faut trouver la bonne alchimie. Coller à un projet professionnel en se faisant plaisir. Ce n’est certes pas toujours simple, mais il faut essayer de le faire au mieux.

Lorsque les contours du sujet sont posés, il est nécessaire de définir les objectifs du blog & la cible pour fixer un cap dans l’écriture : savoir pour qui et comment on va écrire. Il est très important de comprendre quels objectifs professionnels on souhaite servir ; pour autant ces pierres posées aujourd’hui, ne peuvent pas non plus présupposer de tout ce qui en découlera par la suite.  Tant mieux, ces publications rempliront sans doute plus d’objectifs que vous n’auriez supposé et certains que n’auriez même pas envisagé. Poser l’architecture du blog (catégories principales), permet ensuite de définir les grandes thématiques qui jalonneront le site. Cette approche permet de cadrer le projet. Pour s’aider, on peut aussi, en amont, lister pêle-mêle des sujets précis sur lesquels on pourrait s’exprimer. De ce brainstorming, émergeront les idées constitutives de votre blog.

Mise en danger, erreurs & challenge

Créer un blog & publier des textes c’est oser se mettre en danger. L’intérêt est alors double : se donner la possibilité de réussir à organiser & mettre en forme des connaissances d’une part, se donner la possibilité de faire des erreurs (!) d’autre part.

Oui, progresser ne se fait pas de meilleure façon qu’en faisant des erreurs. Le risque pour chacun est plutôt faible car la portée des articles sera initialement faible. Exposer les articles, les soumettre à son réseau professionnel peut se faire dans un second temps, après avoir gagné en assurance et aisance sur le sujet traité. Pour capitaliser sur tous les articles écrits, les mises à jour sont fortement recommandées ; ainsi il faut peu à peu ajuster les billets façonnés par le temps et l’évolution du regard sur le sujet traité avec le développement de l’expertise. Les erreurs sont alors peu à peu gommées et les propos progressivement structurés.

Le développement d’une expertise

Avec l’écriture on apprend à s’exprimer sur plusieurs sujets.

Cette formalisation aide à l’acquisition des notions et poussent par ailleurs à aller se documenter à droite et à gauche pour donner une vision plus globale au propos. L’écriture emmène au-delà de son savoir et amène à une nécessaire curiosité. L’expertise s’assoit ainsi au fil du temps. Encore une fois la mise à jour régulière des articles permet de garder le contrôle et assurer un niveau de qualité constant.

formaliser-projet-professionnel

La création d’opportunités professionnelles

Dernier point et pas des moindres : la création d’opportunités professionnelles via le blog.

Le diplôme n’est pas suffisant, loin de là. A l’heure de se reconvertir professionnellement ou de se lancer sur le marché de l’emploi, il apparaît plus que nécessaire d’avoir à son arc des éléments différenciants.

Le blog est un outil qui montre par le fond produit la capacité à s’exprimer sur un sujet et démontre des compétences. Par la somme d’articles produits, il devient aussi un outil montrant une capacité d’implication au-delà d’un cadre scolaire. Il vaut bien plus qu’une lettre de motivation. Ce blog est donc à diffuser à des employeurs potentiels et à tout son réseau professionnel. Il est un très bon moyen d’attirer l’attention. S’il n’est pas destiné à toucher un lectorat de masse, la cible reste évidemment un élément déterminant de l’écriture.

Prolonger la parenthèse pour se recentrer

Se permettre d’écrire un blog est ainsi un espace de liberté que l’on prend pour soi. C’est une parenthèse qu’on prolonge au-delà du temps de formation. Cet outil vient nourrir un projet en construction et l’aide ainsi à se définir. C’est un projet à conduire sur du « long terme ». L’expression « long terme » pour qualifier le projet de blog est à comprendre ici comme la nécessité de travailler le blog et son contenu dans la durée mais le lancement du blog, lui, doit être envisagé vite pour ne pas rester à l’état de projet : se mettre en danger est toujours plus facile à faire pendant le temps de formation qu’après.

Le suivi du blog permet de se construire peu à peu une identité propre et de l’affirmer. Il s’affirme alors comme l’outil idéal pour savoir dans quelle direction on va, auprès de qui on souhaite être visible et atteindre ainsi notre cible.

Tags : #blog #formation #pédagogie #projet #stratégie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *